Infertilité féminine : quels sont les traitements naturels ?

L’infertilité n’est pas toujours irréversible.

Elle peut être causée par différents facteurs.

Dans bien des cas, il suffit d’utiliser certains remèdes pour que la conception d’un enfant puisse se faire.

Infertilité féminine quels sont les traitements naturels

Pour les cas d’infertilité féminine, plusieurs remèdes naturels existent.

Trouvez ici une liste non exhaustive de ces remèdes naturels qui, directement ou indirectement, aident à lutter contre l’infertilité féminine.

La racine de la fausse licorne

Encore appelée Jaune Chamealirium, il s’agit d’une plante très utilisée dans le cadre de la régulation de la formation folliculaire au sein de l’ovaire.

Pour les femmes dont l’infertilité tient du dysfonctionnement folliculaire, c’est un traitement particulièrement indiqué.

On s’en sert pour soigner plusieurs autres maux touchant à l’appareil génital féminin (le déséquilibre hormonal, les kystes ovariens, l’endométriose, etc.).

Elle tonifie les organes de la femme, stimule la survenue de grossesse et le maintien sain de celle-ci.

Attention néanmoins à ne pas l’utiliser de façon abusive.

En effet, dans une proportion élevée, la racine de la fausse licorne peut causer des bouffées de chaleur, des vomissements et une vision floue.

À cela peut s’ajouter l’irritation des reins.

La Maca

Il s’agit d’un remède naturel mondialement connu pour ses effets sur la fertilité féminine.

La Maca apporte à la femme suffisamment de vitalité et l’aide à tomber enceinte.

Il est recommandé de la prendre dans la période entre les règles et l’ovulation pour en tirer tous les bienfaits.

Néanmoins, dès que la femme parvient à tomber enceinte, elle doit arrêter d’en consommer.

La racine de l’Angélique chinoise

C’est une plante souvent utilisée en Chine pour stimuler la composition du sang.

Elle joue un rôle d’équilibre du taux d’œstrogène dans le corps de la femme.

Elle est également très efficace contre les problématiques auto-immunes et sert à réguler le cycle de la femme.

Il faut tout de même éviter de l’utiliser pendant la période des menstrues.

L’igname sauvage

Si vous avez des problèmes de cycles qui causent une infertilité, l’igname sauvage peut constituer une solution pour vous.

C’est un normalisateur naturel hormonal qui va augmenter votre production de progestérone.

La période après l’ovulation est idéale pour prendre de l’igname sauvage, car pris avant, il pourrait l’empêcher.

Attention donc à en consommer au bon moment.

Le gattilier

Il s’agit encore une fois d’un normalisateur naturel hormonal.

Grâce à sa fonction de stimulation de la production de progestérone, il permet d’ajuster l’activité hormonale de la femme.

Il diminue de fait le stress prémenstruel, la dysménorrhée et bien d’autres maux induits par une instabilité des hormones sexuelles féminines.

Un exemple de traitement type contre l’infertilité féminine

Les plantes citées peuvent être utilisées individuellement pour soigner votre infertilité si elle a l’une des causes évoquées.

Vous pouvez aussi les utiliser dans un traitement spécifique par étape pour soigner efficacement votre infertilité.

Par exemple, commencez par rendre votre cycle plus régulier en utilisant du gattilier, de la racine de fausse licorne et de l’igname sauvage.

Ensuite, vous pouvez prendre de la racine de l’angélique chinoise pour préparer votre organisme en le nourrissant des nutriments nécessaires à la conception.

Cela peut prendre plusieurs mois.

Prenez en plus de la racine de l’angélique chinoise, des plantes riches en minéraux tels que le magnésium et le calcium.

Pour en trouver de bonne qualité, consommez par exemple des feuilles de framboisier rouge et du trèfle rouge.

Notez que les feuilles de framboisier rouge constituent un tonique utérin et le trèfle rouge possède des propriétés de restauration de l’équilibre hormonal féminin.

Pour finir le traitement, prenez de la racine de fausse licorne pendant environ deux mois.

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi la prendre jusqu’au moment de la conception.

Dès le moment où vous tombez enceinte, ne prenez plus aucune plante.

Prenez le soin de demander l’avis de votre médecin avant.

Cela peut être dangereux de consommer certaines plantes en pleine grossesse.

Faites donc très attention.

En définitive, l’infertilité féminine peut être soignée en identifiant au préalable sa source.

Les remèdes naturels pour la soigner sont divers et doivent être pris suivant une posologie fixe.

Il est important de suivre les indications d’un médecin spécialisé pour un traitement efficace.

Gardez par ailleurs à l’esprit que l’infertilité peut tirer sa source d’habitudes anodines du quotidien.

Pensez donc à assainir vos habitudes alimentaires et votre mode de vie par exemple si vous cherchez à soigner une infertilité.


Articles connexes :

Ejaculation précoce : quelle solution naturelle ?

Comment apprendre à méditer dans le Bouddhisme ?