Comment apprendre à méditer dans le Bouddhisme ?

La méditation a de nombreuses vertus sur la santé physique et psychique d’un individu.

Chez le bouddhiste, une bonne pratique de la méditation permet de surpasser les distractions et de mieux se concentrer sur la nature profonde des choses.

Comment apprendre à méditer dans le Bouddhisme ? On en parle ici.

Comment apprendre à méditer dans le Bouddhisme

Bien se préparer pour la méditation

La première étape pour une méditation réussie dans le Bouddhisme est la préparation.

Pour cela, vous devez choisir l’heure qui vous arrange le mieux.

Pour certaines personnes, méditer le matin leur permet d’avoir un esprit ouvert pour aborder la journée.

Pour d’autres par contre, le soir est le meilleur moment pour la méditation, car il permet de faire le vide et de se débarrasser de tout le stress de la journée.

Les préférences sont diverses, surtout lorsque l’on sait que le bouddhisme est la 4ème religion de France.

Après avoir décidé de l’heure qui vous arrange, vous devez ensuite trouver un lieu calme et confortable.

Il s’agit d’un espace personnel où vous ne serez pas dérangé.

Veillez à une température confortable dans la pièce.

De plus, n’oubliez pas de vous mettre dans une tenue confortable et d’éteindre vos smartphones.

Une fois ces règles de base respectées, vous pouvez vous asseoir et prendre une posture agréable.

De façon pratique, il vous faut croiser vos deux jambes devant vous, puis mettre vos deux mains sur vos genoux.

Cependant, vous n’êtes pas obligé d’adopter strictement cette position.

Le plus important, c’est que vous soyez confortablement assis, le dos droit pour favoriser une profonde et complète respiration.

Il est conseillé d’incliner faiblement votre tête en avant, les épaules décontractées, la mâchoire à peine ouverte et de préférence les yeux fermés.

Méditer en pleine conscience

Pour méditer en pleine conscience, vous devez vous focaliser sur votre respiration.

Ne tentez pas de la contrôler.

Soyez juste conscient de chaque inspiration et de chaque expiration.

À chaque inspiration, observez votre ventre se creuser et à chaque expiration, observez votre ventre se gonfler.

Le but de cette manœuvre est de vous aider à rendre votre esprit immobile.

Lors de ce processus, des pensées débouleront dans votre esprit.

Si cela arrive, ne vous inquiétez surtout pas.

Laissez faire et n’essayez pas de les arrêter.

Avec de l’expérience, vos pensées quitteront votre esprit de leur propre volonté.

Il arrive parfois que pendant votre séance de méditation, vous ressentiez une douleur, un désir ou autre chose.

Pas d’inquiétude, cela arrive même aux plus expérimentés.

Avec le temps, vous serez capable de les dépasser.

Si la douleur vous met mal à l’aise, restez immobile et prenez du temps pour l’explorer.

Si elle devient extrême, vous pouvez faire une pause.

Il peut aussi arriver que vous somnoliez pendant la méditation.

Dans ce cas, rappelez-vous des raisons qui vous poussent à méditer, puis focalisez-vous sur une lumière blanche entre vos sourcils.

Cela vous permettra d’accroître votre niveau d’éveil.

Si l’état de somnolence persiste, faites une pause et reposez-vous.

La méditation de l’amour bienveillant

La méditation de l’amour bienveillant est utilisée par les bouddhistes pour entraîner l’esprit à témoigner de la gentillesse et de la compassion envers soi-même, un être cher, un être aimé ou un être inamical.

Pour le faire, vous pouvez utiliser les mantras, la visualisation et la réflexion.

Les mantras sont des formules que vous devez dire lors de la méditation de façon répétitive et avec une certaine allure.

Ils permettront à votre esprit de susciter les bonnes émotions.

Pour utiliser la visualisation, il vous faudra juste imaginer la personne à qui vous voulez témoigner de l’amour en train de sourire.

Quant à l’utilisation de la réflexion, pensez aux actions positives et aux qualités de la personne à qui vous voulez témoigner de l’amour bienveillant.

Dès que ce sentiment d’amour apparaît, focalisez-vous dessus.

Envoyez-le vers les quatre coins cardinaux.

Le plus important n’est pas de répandre cet amour en utilisant une méthode particulière, mais plutôt de diffuser en tout lieu un sentiment d’amour absolu.

En revanche, s’il arrivait que ce sentiment disparaisse, vous devez alors avoir recours à l’outil que vous aviez utilisé pour l’évoquer.

La pratique de la méditation bouddhiste aura un impact positif sur vous.

Il vous aidera à devenir une meilleure personne sur le plan interne et externe.

Cependant, arriver à maîtriser tous ces processus peut parfois être difficile et prendre du temps.

Vous pouvez vous faire aider par un guide ou un professeur spécialisé.

Renseignez-vous, il existe peut-être des groupes de méditations dans votre zone.


Articles connexes :

Infertilité féminine : quels sont les traitements naturels ?

Comment mesurer son taux vibratoire avec un pendule ?